Le Chi Nei Tsang

Le Chi Nei Tsang est une pratique manuelle venue de la Chine taoïste antique pour se maintenir en bonne santé. Chi Nei Tsang signifie « agir sur l’énergie des organes internes » par le massage du ventre ✨.

Il est considéré en Asie que le Chi (ou énergie vitale) peut être immatériel (c’est l’énergie des méridiens et aussi les émotions) mais peut aussi se densifier jusqu’à devenir quelque chose de palpable comme des tissus, des organes…

Une personne en bonne santé a un Chi qui circule des pieds à la tête. Cette énergie vitale permet à la fois de gérer toutes les émotions qui restent alors éphémères et aux organes de fonctionner parfaitement en éliminant les toxines provenant du métabolisme (déchets des cellules de notre corps) ou de l’extérieur (pesticides, polluants de l’environnement…).

A cause du stress, d’une alimentation pas adaptée, d’émotions négatives qui s’accumulent, les organes vont peu à peu s’obstruer, se congestionner. La circulation de l’énergie est ralentie voire bloquée. C’est la première étape avant d’avoir des lésions au niveau des organes.

Quelles sont les indications et contre-indications au Chi Nei Tsang ?

Quand on appuie sur le ventre, on met les fascias et les liquides en pression.

Voici les indications :

  • Stress chronique, burnout, grande déprime,
  • 3 mois après une opération chirurgicale pour aider à la cicatrisation,
  • Manque d’énergie, de tonus,
  • En cas de problèmes digestifs : constipation, diarrhées, ballonnements, douleurs …
  • En cas d’opération de la vésicule biliaire (moins de bile pour digérer les graisses),
  • Troubles menstruels, règles douloureuses et/ou abondantes, endométriose (en dehors des crises),
  • En cas de problème de gestion émotionnelle, de blocage mental,
  • En prévention pour éviter un relâchement du ventre avec l’âge (un prolapsus ou descente d’organes provient d’un relâchement total du ventre).

Il y a quelques contre-indications :

  • Maladie cardiaque en phase aigüe, accidents vasculaires ou AVC récents,
  • Phase d’hypertension sévère,
  • Cancers, tumeurs,
  • Etats inflammatoires aigus des organes, hépatites,
  • Affections artérielles abdominales, traumatismes abdominaux, occlusion intestinale, maladie de Crohn en phase aigüe, hémorroïdes sévères, fibromyalgie,
  • Calculs rénaux et/ou biliaires,
  • Maladies infectieuses graves et/ou fièvre au-delà de 40°C, états nauséeux,
  • Maladies neurodégénératives avancées, psychoses,
  • Grossesse (surtout fin),
  • Personnes très âgées.

Les gestes du praticien en Chi Nei Tsang

Le praticien va dans un premier temps palper le ventre et ressentir si des zones sont chaudes, froides, atones, tendues et aussi chercher des vides, stagnations, blocages, adhérences… Il en déduit le travail à faire dans les différentes zones : amener de l’énergie dans les zones de vide ou au contraire disperser un trop plein d’énergie qui stagne.

Avec des gestes très précis, le travail du praticien consiste donc à débloquer, réguler, drainer, favoriser la circulation de l’énergie dans les organes, liquides organiques (sang, lymphe), tissus…

Il y a un travail d’utilité fonctionnelle pour les organes mais aussi un travail pour désincruster les émotions dans les différents organes (colère dans le foie, soucis dans le pancréas …)

Les émotions sont des énergies qui peuvent s’exprimer et se disloquer ☀️ (dans ce cas, on peut dire qu’elles sont « digérées ») ou bien se refouler 😱 (c’est là qu’elles vont s’incruster dans les organes et les bloquer).

Comment va se passer la séance de Chi Nei Tsang ?

Avant toute séance de Chi Nei Tsang, je recommande une consultation en naturopathie pour faire le point sur tout ce qui perturbe le corps et l’esprit : alimentation, gestion du stress et des émotions, qualité de la respiration… (voir mes pages Naturopathie et consultations). Ceci afin de mettre au point un protocole personnalisé en naturopathie et Chi Nei Tsang .

La séance commencera par quelques exercices de respiration car il sera plus qu’utile d’apporter un sang oxygéné à des organes qui vont être désobstrués et désengorgés pendant la séance 🙂 .

Le Chi Nei Tsang commencera véritablement par des étirements à sec (pour réaligner les organes) puis des massages plus ou moins appuyés (suivant l’état de vitalité et émotionnel de la personne) avec des huiles végétales qui pourront être agrémentées d’huiles essentielles.

Lorsqu’une personne est très dévitalisée, le massage consistera surtout en des gestes doux et apaisants car c’est ce dont elle a besoin pour récupérer un peu d’énergie.

En règle générale, les organes principaux à travailler pour toute personne seront le foie et vésicule biliaire (avec les canaux cholédoque, cystique et le sphincter d’Oddi), l’intestin grêle et le côlon (ainsi que la valve iléo-caecale) car ils sont mis à mal chez la plupart (le stress nerveux se traduit souvent en stress viscéral).

Ensuite pourront être travaillés d’autres organes suivant le protocole personnalisé (pancréas, estomac, utérus …).

chi nei tsang

On ressort apaisé, léger et avec plus d’énergie après une séance de Chi Nei Tsang 🙂 .

Des techniques de respiration et d’ancrage ainsi que les conseils en naturopathie vont permettre de prolonger les bienfaits de la séance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s