Equilibre acido-basique

L’équilibre acidobasique est un pilier fondamental de notre bonne santé. Il s’agit de la balance entre le taux d’acidité et le taux d’alcalinité de l’organisme. Notre équilibre acidobasique est principalement influencé par notre alimentation, chaque aliment étant acide, neutre ou basique.

Les apports en acides proviennent :

  • De l’alimentation, soit parce que les produits de digestion de ces aliments sont acides, soit parce que l’utilisation de ces aliments par l’organisme génère la production d’acides.
  • De l’organisme lui-même, car le métabolisme produit des déchets acides.
  • Et du stress qui acidifie l’organisme par la production d’adrénaline et de cortisol qui vont augmenter la production de glucose sanguin.

Lorsque le corps reçoit et produit plus de déchets acides qu’il ne peut en éliminer, l’équilibre acido-basique est rompu. L’organisme va alors puiser dans ses réserves des molécules neutralisantes (os, dents) ou stocker dans le tissu conjonctif les acides en excès. 

Savoir aussi que les aliments comme les épinards cuits, l’oseille, la rhubarbe, le cacao, le thé, la betterave, les noix/noisettes produisent de l’acide oxalique dans le corps et doivent être consommés sans excès.

LES SIGNES D’UN DESEQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

Plusieurs signes, présents seuls ou combinés, peuvent laisser penser à une rupture de l’équilibre acido-basique :

  • Des aigreurs digestives avec renvois acides,
  • Des caries, l’ostéoporose,
  • Une perte de cheveux anormale, des ongles cassants,
  • Des douleurs musculaires très fréquentes, les courbatures étant liées à une acidose des tissus,
  • Une très mauvaise haleine matinale, avec une sensation de langue chargée sur sa partie postérieure,
  • La peau grasse, surtout sur le visage,
  • Une fragilité et une moindre résistance au froid, une fatigabilité, surtout le matin…

REVENIR A UN ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

  • Consommez des aliments alcalinisants à chaque repas (fruits, légumes, épices, condiments),
  • Faire de bonnes associations alimentaires : fromage + salade (et pas fromage-pain-vin), poulet + ratatouille (et pas poulet-riz) par exemple.
  • Réduire sa consommation de thé noir et café et favoriser la consommation de tisanes et thé vert.
  • Contrôler sa consommation de protéines (animales et végétales)
  • Réduire sa consommation de produits sucrés et raffinés : pain blanc, pâtes blanches, gâteaux, sucreries, sodas…
  • Faire du sport pour éliminer les substances acides par la sueur et la respiration.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s